BB035 Bloody belgium cover

INFOS RELEASES

artist : Various Artists

Release date : May 5 2011
genres : punk / KBD
format : 7" VINYLE / DIGITAL
reference : BB035

BB035 – BLOODY BELGIUM

BELGIUM PUNK 77

45 tours en tirage limité,  édité à l’occasion de l’exposition BLOODY BELGIUM (Mai 2011 ) mettant en scène via les oeuvres de POCH et ELZO, la scène punk Bruxelloise de la fin des années 70. Un livret de 24 pages illustré des oeuvres présentées à l’exposition vient compléter le vynile.

LIVRET FORMAT 45T 24 pages
Belgium KBD 1977

“Un des meilleurs groupes que nous ayons eus au Rockin’ Club fut les Kids. Un trio punk d’Anvers (avec un bassiste de 14 ans) qui musicalement se situe entre les Ramones et Status Quo » écrivait Bert Bertrand début 1977. Bert, journaliste influent du mensuel bruxellois More ! pour lequel écrivait aussi Dan Mc Roll (alias à l’époque Dan Mc Crolle ou Dan Dee, chanteur de Chainsaw), avait été le flamboyant ambassadeur du punk fin 1976. Dès janvier 1977, il ne parlait déjà plus que de New Wave, mais le raz-de-marée punk commençait à peine à déferler sur la Belgique.
Ca bouillonnait de tous côtés et particulièrement à l’Athénée d’Anderlecht (commune  bruxelloise) : le bassiste de Chainsaw, Micky Mike, y avait suivi les cours, tout comme les  Mad Virgins, qui deviendraient Mad V’ après un changement de chanteur. Tout ce petit monde fréquentait les mêmes bistrots et salles de concerts, dont le Rockin’ Club déjà cité. Un de ses membres les plus assidus était Jerry Wanker, guitariste de Chainsaw.
La Belgique ne serait pas België si ici aussi les dissensions communautaires ne pointaient le bout du nez. En Flandre, les Kids ont été consacrés premier groupe punk belge. En francophonie, on a longtemps clamé que cet honneur revenait à Chainsaw. Pour calmer le jeu, on dira que Chainsaw fut le premier groupe punk bruxellois. Alors que, hormis quelques hiatus et la carrière solo du leader, guitariste et chanteur Ludo Mariman, les Kids sont toujours restés les Kids et continuent à se produire aux States et en Europe, Chainsaw n’a connu qu’une brève existence. Il peut toutefois s’enorgueillir d’une descendance aussi variée que passionnante. Bob Seytor, batteur de Chainsaw, forma Streets, annonciateur de Contingent. Délaissant ses fûts pour la plume et le micro, Bob chante ses textes résolument engagés en français. Jerry WX (ex-Wanker) s’associa à Peter Schläger (« le plus grand showman belge », dixit Bert) pour former X-Pulsion avant de s’allier à d’autres musiciens issus de cette même scène punk pour créer Digital Dance. Et Micky Mike se lança dans divers projets électroniques, et Dan Dee entra dans Luna Park, et, et, et…”     Nadine Milo