REGAL

IMG_9087.JPG_effected-001 BD CHAT
Régal est probablement le seul groupe de garage français dont les membres se sont rencontrés sur World of Warcraft !

Très vite confrontés à leurs propres limites en matière de banjo, Xavier (batteur des Last Rapes et du Pécheur) et Caelan (Toulousain et Néo-zélandais) remisent un temps leurs aspirations folkloristes et font appel à Maxime à la basse. Le trio recrute Antoine Marchalot, le « dieu de la bande dessinée drôle » encore inconnu à l’époque. Son sens du rythme, à l’image de son sens de l’humour — personnel et inattendu — n’empêche pas le groupe de réaliser plusieurs tournées en Europe, et de sortir deux albums, “Possible Endings” en 2012 ( Frantic City/Azbin) et “Misery, Redemption & Love” (Azbin) en 2013, Azbin Records étant le label créé par Xavier en 2012.

C’est pendant les fêtes de la fin de l’année 2013 que Maxime se sépare de Régal et de son ampli basse pour s’adonner à une autre de ses passions : l’observation du cosmos.

Le groupe se tourne alors vers Fadi, un métallurgiste Syro-Lillois qui fréquente « La Barrière », l’épaisse bâtisse vieillissante de la ville fantôme de Chercq (Belgique) où vivent Xavier et Caelan. Après une tournée européenne mi-figue, mi-raisin de près de 30 dates en 31 jours, Caelan et Xavier retournent en studio pour enregistrer le troisième album du groupe “Two Cycles & A Little More’ qui sortira fin mars sur Born Bad Records

Medias

Artist Links